Nos coups de cœur lecture 2022

, par Béatrice Jaffre, Mélie Jouassin

Gérard Garouste avec Judith Perrignon, L’Intranquille, 2022 et Gérard Garouste avec Catherine Grenier, Vraiment peindre, 2021
En lien avec le programme de première spécialité et les études thématiques "Les matières, les techniques et les formes, "L’artiste", "Les lieux de l’art" et "La circulation des œuvres et les échanges artistiques"

Ce n’est pas un mais deux coups de cœur que nous partageons en complément de l’exposition consacrée au peintre français Gérard Garouste qui se tient au Centre Georges Pompidou. L’autobiographie L’Intranquille est complémentaire des entretiens passionnants menés par Catherine Grenier et rassemblés sous le titre Vraiment peindre. Ces deux ouvrages, faciles de lecture et de petit format, permettent de cheminer dans la pensée de l’artiste et retracent, avec beaucoup d’humanité, les différentes étapes de sa vie : de sa formation chaotique au rejet du modèle paternel en passant par la construction des figures du Classique et de l’Indien. Enfin, le peintre nous plonge dans l’intimité de l’atelier et, loin des affres de l’artiste maudit, éclaire la figure du créateur et nous livre des clés de compréhension sur l’acte de créer même.

L’exposition Gérard Garouste au Centre Georges Pompidou

ClaireBerest, Rien n’est noir

Stock, Le Livre de poche, 1ère édition 2019.

En lien avec le programme de terminale spécialité et la question "Objets et enjeux de l’Histoire des arts : Femmes, féminité, féminisme"

En complément de l’exposition « Frida Kahlo, au-delà des apparences » qui se tient au Palais Galliera, nous vous recommandons la lecture de Rien n’est noir de Claire Berest consacrée à la peintre mexicaine. L’approche est singulière, si les chapitres suivent un fil chronologique, chacun porte le nom d’une couleur afin de teinter chaque épisode de la vie de Frida : du bleu cobalt au jeune beurre frais en passant par le rouge sang, les trois couleurs primaires se déclinent en autant de nuances et de variations qu’il y eut de ruptures et d’épiphanies dans la vie de l’artiste. Un ouvrage facilement abordable pour les élèves et dont de nombreux extraits viendront enrichir l’étude des œuvres. L’occasion, également, de s’attarder sur la symbolique et le choix des couleurs en relation avec les peintures de Frida Kahlo mais aussi ses vêtements, bijoux et son environnement de vie (la Casa Azul).

L’exposition Frida Kahlo, au-delà des apparences au Palais Galliera

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)