L’art et le sacré - Archive

, par Webmestre

RESSOURCES L’ART ET LE SACRÉ

Ressources proposées par le portail national HDA Eduscol et CANOPÉ

L’ouvrage propose d’organiser l’étude de la question selon trois axes :
- la relation étroite et complexe qu’entretient l’art avec le fait religieux, leur commune relation au sacré et à ses représentations artistiques ;
- sous l’angle exemplaire de l’architecture, le rapport de l’art sacré aux rites et rituels, qu’ils soient religieux, anthropologiques ou laïcs ;
- le processus de sacralisation de l’objet d’art, depuis l’époque moderne à son point culminant au XXe siècle avec les formes du culte de l’art et de sa profanation.

Ressources des académies

  • Académie de Strasbourg

L’art et le sacré

  • Académie de Rouen

Dossier pédagogique Art et sacré

  • Académie de Rennes

L’espace Pearltrees HDA de l’académie de Rennes propose, entre autres, des ressources autour de l’art et le sacré

Autres ressources

  • Un parcours " Célébrité " du Mucem interroge les mécanismes de sacralisation au sein de la culture populaire ou comment les objets se chargent d’aura et deviennent reliques.

PROGRAMME LIMITATIF "OBJETS ET ENJEUX DE L’HISTOIRE DES ARTS : L’ART ET LE SACRÉ"

Partant du principe que la « notion de sacré [est] une notion sociale, c’est-à-dire un produit de l’activité collective » (Marcel Mauss), l’étude des rapports entre l’art et le sacré, dans le cadre de l’enseignement de l’histoire des arts, englobe non seulement les genres artistico-religieux communément regroupés sous le qualificatif générique d’« art sacré », mais encore tout ce par quoi l’art exprime « le sacré [...] comme une catégorie de la sensibilité » (Roger Caillois), « un élément dans la structure de la conscience » (Mircea Eliade).
À l’aide d’exemples choisis dans une diversité aussi grande que possible d’époques, de domaines artistiques et de civilisations, d’objets et d’édifices cultuels ainsi que d’œuvres d’art, il s’agira :
- tout d’abord, d’étudier la relation complexe qu’entretient l’art avec le fait religieux, notamment dans une fonction véhiculaire ou illustrative des textes sacrés ;
- puis, de considérer son apport à des rituels relevant d’une acception soit strictement religieuse, soit plus largement anthropologique, voire laïque, de la notion de sacré ;
- enfin, de s’interroger sur la manière dont l’art devient lui-même objet de sacralisation à l’époque contemporaine.
La question s’organisera donc autour des trois axes ainsi dégagés :
- représentations artistiques du sacré ;
- l’art, partie prenante du rite ;
- la sacralisation de l’art.

Le programme limitatif pour l’enseignement de spécialité d’histoire des arts en classe terminale a été publié dans le BO n°21 du 21 mai 2020.

À consulter
BO n°21 du 21 mai 2020

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)